Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / Découvrir la Montagne Noire

Découvrir la montagne Noire

jeudi 12 juillet 2012, 12:20

Mazamet Aussillon

Entre Massif central et Pyrénées, la montagne Noire est un petit massif qui présente, en été, toutes les qualités d'un grand. Zoom sur cette destination de vacances méconnue.

La montagne Noire, situation

La montagne noire se situe à l'extrême sud du Massif central. Elle s'étale sur les départements du Tarn (81), de l'Aude (11), de l'Hérault (34) et de la Haute-Garonne (31). On lui trouve deux versants. Le versant nord propose un climat doux à humide avec des forêts de sapins. Le versant sud offre une végétation et un climat plus méditerranéens. Le point culminant du massif est le Pic de Nore (1211 mètres d'altitude), où se tenait jadis une petite station de sports d'hiver.

La capitale de la montagne Noire, c'est la ville de Mazamet. Elle prend place au pied du versant nord du massif. Autrefois ville centrale dans l'industrie du cuir, des peaux et de la laine, elle a aujourd'hui perdu cette aura internationale. Elle conserve toutefois des atouts intéressants pour les touristes.

La montagne Noire, côté nature

La montagne Noire est un bon terrain de jeu pour les randonneurs et les VTTistes. En effet, elle offre de nombreux itinéraires, tous niveaux de difficulté confondus, aux promeneurs et aux sportifs. Côté rando, on trouve différents parcours à expérimenter dans la montagne, mais aussi dans les villes et villages afin de découvrir l'histoire et le patrimoine locaux. Pour les grands marcheurs, on relèvera en outre la présence de deux GR : le GR7 et le GR36. Pour les familles, l'office de tourisme recommande différents sentiers particulièrement adaptés aux enfants. Côté vélo, on trouvera des sentiers balisés qui montent et qui descendent dans la montagne. Peut être enfin relevé l'existence d'un itinéraire « le Tarn à vélo » et d'une voie verte, sur l'ancien tracé SNCF reliant le Tarn à l'Hérault. Cette dernière est idéale pour un cyclotourisme facile.

La montagne Noire accueille quelques lacs. Parmi eux, ​le lac des Montagnès est particulièrement prisé. Il propose aux vacanciers une base de loisirs avec plage aménagée, baignade surveillée, mini-golf et restaurant. Il est également possible d'effectuer à pied le tour de lac, en mode piéton, jeux pour enfants ou parcours de santé. Une véritable balade familiale. Enfin, au départ de la base de loisirs, il est possible d'effectuer des randonnées pédestres ou VTT sur différents sentiers balisés.

A proximité, méritent un détour l'ensemble granitique du Sidobre (20 minutes en voiture de Mazamet) et les Monts de Lacaune (60 minutes), point rando l'été et station de ski de fond / ski nordique l'hiver.

La montagne Noire, culture et évènements

Ceux qui séjournent à Mazamet auront peut-être envie d'entrevoir ce que pouvait être la ville au XIXème siècle, au temps de l'âge d'or du délainage. Ils pourront alors suivre dans la ville l'itinéraire piéton « au fil de la laine » et découvrir la moutonnerie, un musée dédié à l'industrie. Ces visites permettent de se faire une idée de ce qu'étaient les lieux, entre hôtels particuliers et usines, et le travail des hommes de l'époque.

La ville de Mazamet est située dans la vallée, le long de l'Arnette. A l'origine, il n'y avait dans la montagne Noire que le village d'Hautpoul, placé un peu plus haut. Aujourd'hui, on peut y voir les restes de la cité médiévale et la Maison du bois et du jouet, un musée consacré à la montagne et aux jeux en bois.

A proximité de Mazamet, il est possible de découvrir la cité fortifiée de Carcassonne (45 minutes en voiture), le musée Goya de Castres (20 minutes) ou le centre-ville d'Albi avec sa cathédrale épiscopale (60 minutes).

Enfin, côté évènements, la montagne Noire rend hommage au sport. Le plus populaire des rendez-vous de l'été, c'est le rallye de la montagne Noire ; un rallye automobile qui se tient tous les ans au mois de juillet. Il fête en 2012 sa 33ème édition. Mazamet accueille également la course « la Jalabert », puisque la région a vu grandir les cyclistes éponymes. L'évènement sportif emmène depuis 2002 les coureurs jusqu'au pic de Nore.