Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / Le VTT, nouvelle star des stations de ski ?

Le VTT, nouvelle star des stations de ski en été ?

jeudi 20 juin 2013, 14:30

VTT de descente

Il n'y a pas si longtemps que ça, la montagne, c'était le ski en hiver et la randonnée en été. Il y avait l'exception des stations pouvant ouvrir quelques pistes en été sur leur glacier (Les 2 Alpes, Tignes...) mais cela ne concernait que le massif alpin (et seulement quelques stations). Autant dire qu'en été, les stations de ski faisaient grises mines, économiquement parlant.

Aujourd'hui, une tendance semble se confirmer. Les stations de ski tentent d'attirer les vacanciers à la montagne en été grâce à une « nouvelle » activité : le VTT. Plus exactement, le VTT de descente. L'idée est simple : réutiliser les pistes de ski durant l'été en aménageant des parcours de descente pour VTT (souvent appelés « bikepark ») et en adaptant certaines remontées mécaniques au transport des VTT (télésièges, télécabines).

Comme pour le ski, la pratique du VTT de descente impose un matériel adapté et onéreux : vélo spécifique, casque, protections... Il a donc fallu proposer ce matériel à la location pour ne pas empêcher sa démocratisation. Le VTT de descente semble donc suivre un schéma de développement relativement similaire à celui du ski alpin.

Reste à savoir si ce choix va payer. Les stations doivent aujourd'hui investir très fortement pour la saison hivernale ; un télésiège moderne, débrayable et décapotable 6 places, coûte bien plus cher que les téléskis d'antan. L'idée de rentabiliser ce matériel sur une plus longue période de l'année était donc très tentante. D'autant plus que l'entretien d'un « bikepark » est, semble-t-il, moins coûteux que celui d'un domaine skiable (pas de canons à neige, pas de dameuses...). Les vacanciers suivront-ils cette nouvelle tendance ?

Pour transformer l'or blanc en or vert, il faut convaincre le grand public que les stations de ski en été, c'est « the place to be ». Le challenge n'est pas gagné d'avance car les vacanciers, Français comme étrangers, aiment majoritairement se rendre en été au bord de la mer pour profiter de la chaleur, du soleil et se reposer. Par ailleurs, les inconditionnels de la montagne en été ne recherchent pas forcément la même ambiance qu'en hiver. Certes plutôt sportifs, ils aiment la randonnée, les lacs de montagne, le calme, la nature... Seront-ils prêts à échanger une partie de leur séjour contre des aller-retour en remontées mécaniques, un équipement imposant et surtout... un forfait à payer ?

Les stations de ski vont devoir convaincre pour attirer. Ce sont sans doute les jeunes, les 16-35 ans, qui peuvent réanimer les stations de ski en été. Le problème, c'est que cette tranche d'âge semble plutôt attirée par les plages et les bars de la côte méditerranéenne que par l'ambiance feutrée de la montagne en été. Attendons, observons et espérons.