Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / Randonner avec des enfants

Randonner avec des enfants

dimanche 10 avril 2011, 16:00

randonner avec des enfants

Randonner avec un enfant, ce n'est pas randonner entre adultes. Ici, il n'est pas question de sport, de dépassement de soi ; il est question de découvertes et de jeux. Il s'agit d'une balade ludique et éducative.
Une fois qu'on a bien cela en tête, que faut-il savoir d'autre pour réussir une randonnée en famille ?

Équiper son enfant

Le parfait petit randonneur doit tout d'abord avoir de bonnes chaussures. Le mieux est de les acheter quelques semaines avant la date prévue pour la randonnée, afin que ses pieds s'y habituent. Cette démarche est importante pour éviter les ampoules le jour J. Pour trouver les chaussures les plus adaptées au terrain, à la saison et à la morphologie de l'enfant, mieux vaut demander conseil à un vendeur avisé. A l'achat des chaussures de randonnée s'ajoutera celui de chaussettes spécifiques.
Pour le reste de la tenue, on peut faire avec ce que l'enfant a dans ses placards. Il faut lui trouver un short avec des attaches confortables, un t-shirt (respirant de préférence), une polaire et, enfin, un k'way. On termine avec un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire.
On complète enfin la tenue d'un sac à dos léger et adapté à la morphologie de l'enfant. Dedans, on y place : une gourde pleine d'eau, quelques barres de céréales, une couverture de survie et, si l'enfant est suffisamment grand pour le porter lui-même, son équipement de petit explorateur : jumelles, loupe, herbier, boussole, appareil photo, etc.
Équiper ses enfants d'un sifflet, si jamais ils se perdent, peut être une idée ingénieuse.

Le déroulement de la balade

Une randonnée avec un enfant sera marquée par de nombreuses pauses. Tout d'abord parce que les petits en plein effort doivent s'hydrater et s'alimenter très régulièrement. Ensuite, parce que tout dans la montagne est prétexte à digression : un cours d'eau dans lequel lancer des cailloux, une colonie de marmottes à observer en silence, un arbre pour expliquer la croissance des végétaux, la vue sur un sommet enneigé pour rappeler la saison de ski, etc.
On peut donc largement multiplier les temps de marche prévus par les guides touristiques par deux.
Si jamais l'enfant n'est pas très motivé par l'idée d'aller randonner, il faudra d'autant plus faire preuve d'imagination pour rendre la sortie intéressante. On peut se donner comme but la visite d'une ferme, la découverte d'un refuge ou une baignade dans un lac. On peut prendre un guide pour une randonnée à thème, etc.
Enfin, il faut prévoir une longue et belle pause pique-nique. Celle-ci, en étant le centre de la journée, coupera la marche parfois monotone. Que les parents n'hésitent donc pas à préparer des sandwichs appréciés par les enfants, des parts de pizza et des gâteaux !

Précautions à prendre

Randonner en montagne peut s'avérer dangereux. Par conséquent, une série de précautions doivent être prises afin que la sortie se déroule le mieux possible.
Tout d'abord : le lieu. Les enfants ne sont pas des alpinistes, il est même déconseillé d'emmener des bébés en altitude ; en conséquence, on privilégie la randonnée en basse et moyenne montagne (prenez conseil auprès de votre médecin de famille). Pour savoir où se rendre, on peut se référer à de nombreux guides ou cartes. Dans tous les cas, partir équipé d'une carte, d'une boussole et ne pas s'écarter des chemins balisés est primordial. On peut également se munir d'un altimètre et d'un GPS. Si on est un peu soucieux à l'idée d'appréhender seul la montagne avec des enfants, il faut savoir que les offices du tourisme organisent souvent des randonnées à thème pour les familles ou conseillent des guides expérimentés. Les tarifs sont raisonnable alors, en cas de doute, autant ne pas prendre de risque. En outre, la présence d'un tiers à la famille rendra peut-être un enfant récalcitrant plus coopérant.
Ensuite, concernant la météo, mille précautions sont à prendre. Tout d'abord, avec des enfants, on pratique la randonnée en montagne l'été. Même en plein mois d'août, il faut savoir que le temps peut être capricieux. Il faut donc bien consulter le bulletin avant de partir et ne pas hésiter à décaler la sortie. Si une fois parti, on a l'impression que le temps va changer, il faut rebrousser chemin ou chercher un abri sûr. Enfin, il est indispensable de prévoir des vêtements pour tous les temps : chaud en plaine, froid en altitude, pluie ou grand soleil etc. De même, il ne faut pas hésiter à prendre quelques rations de nourriture et d'eau supplémentaires et des couvertures de survie si jamais on doit rester bloqué.
Pour finir, il faut surveiller ses enfants. Ils n'ont pas toujours conscience du danger, de l'environnement, de la soif, du froid et de la chaleur. La liste est longue pour ces petits aventuriers ! Il faut veiller à tout cela pour eux mais aussi leur apprendre. On respecte la nature, on gère l'eau et les déchets, on reste prudents, etc. La randonnée est une véritable école. Si on sent que l'enfant est vraiment fatigué ou s'il commence à avoir des maux de tête (mal aigu des montagnes), il faut faire demi-tour. C'est nécessaire, à la fois pour éviter d'avoir à porter un enfant de vingt kilos dans des chemins de montagne mais aussi pour ne pas le dégoûter de cette activité.