Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / La rando "nouvelle génération"

La rando nouvelle génération

lundi 25 juin 2012, 22:12

Si la randonnée traditionnelle (à pied) compte toujours de très nombreux adeptes, cette activité sportive montagnarde se diversifie. En effet, on trouve aujourd'hui de plus en plus moyens de randonner différemment : rando VTT, marche nordique, cani rando ou rando rail. Ils forment des idées originales d'activités et de loisirs pour cet été. Zoom sur les dernières tendances à la montagne.


La rando VTT

La rando VTT est un concept très large, de la promenade familiale (cyclotourisme) au véritable raid. A la fois ludique et sportive, elle permet d'appréhender autrement la montagne.

Aujourd'hui, ce mode de randonnée est tellement populaire qu'aux traditionnels chemins de randonnée s'ajoutent des parcours VTT, tracés pour répondre aux spécificités de ce sport. Ils possèdent leur cartographie et leur balisage propres.

Le VTT de rando s'apparente au VTT de descente. Pour ce dernier, certaines stations de sports d'hiver se transforment en bike park durant l'été. Les remontées mécaniques sont utilisées pour hisser les VTTistes et leur matériel vers les sommets. Ils peuvent ensuite emprunter les parcours adaptés à différents niveaux pour redescendre vers la station.

La rando VTT exige une bonne condition physique et l'emploi d'un bon matériel.

Où pratiquer ? Quasiment partout. En effet, les parcours pour VTT sont très nombreux à la montagne. Voici quelques exemples de stations où trouver des itinéraires.

  • Alpes du nord : les 2 Alpes (Isère), Tignes (Savoie), lac d'Annecy (Haute-Savoie)
  • Alpes du sud : Serre Chevalier (Hautes-Alpes), les Orres (Hautes-Alpes), lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes)
  • Pyrénées : Grand Tourmalet Pic du Midi (Hautes-Pyrénées), Plateau de Beille (Ariège),
  • Vosges : La Bresse (Vosges), La Schlucht (Vosges)
  • Jura : Les Rousses (Jura), Monts Jura (Ain), lac d'Ilay (Jura)
  • Massif central : le Lioran (Cantal), Super Besse (Puy-de-Dôme)


La marche nordique

La marche nordique ou nordic walking est un sport doux venu de Finlande. A l'origine, il constituait un entraînement estival pour les skieurs de fond. Aujourd'hui, il fait de plus en plus d'adeptes. On lui prête en effet de nombreuses qualités. Quels sont ses bienfaits pour la santé ? La marche nordique est un sport complet : grâce aux bâtons, elle sollicite l'ensemble du corps. Se déroulant sur une longue durée, c'est un sport d'endurance renforçant la capacité respiratoire et cardiaque. Elle contribue en outre à la souplesse des articulations, à la tonification des muscles et à l'amincissement de la silhouette.

La marche nordique nécessite une tenue confortable, adaptée à la température extérieure, des chaussures de marche et des bâtons. Pour bien pratiquer, il convient de bien réaliser le mouvement. Seules des séances avec un coach permettront d'atteindre cet objectif. Pour une initiation en groupe, comptez environ 15 euros la séance.

Où pratiquer ? La marche nordique peut s'expérimenter partout, même dans les parcs en ville. La montagne constitue toutefois un terrain privilégié. Voici quelques adresses où vous trouverez facilement des accompagnateurs :

  • Alpes du nord : Méribel (Savoie)
  • Alpes du sud : parc des Ecrins (Hautes-Alpes)
  • Pyrénées : Luchon (Haute-Garonne)
  • Vosges : Ballon des Vosges (Vosges)
  • Jura : Monts Jura (Ain)
  • Massif central : massif du Sancy (Puy-de-Dôme)


La cani rando

Pour partager l'expérience de la montagne avec un animal et pour économiser son effort, la cani rando est un mode de randonnée à découvrir. Le marcheur est attaché à une longe par une ceinture. Il est ainsi relié au chien, qui lui porte un harnais. Il est alors possible de se laisser tirer. La marche devient moins fatigante.

Les chiens de traîneau sont généralement utilisés pour la pratique de ce sport. Néanmoins, tous les chiens peuvent participer. Vous pouvez donc vous lancer avec votre compagnon à quatre pattes, à condition qu'il soit suffisamment fort pour vous aider dans votre randonnée et suffisamment obéissant pour répondre à vos directives. De votre côté, munissez-vous de votre tenue de randonnée habituelle.

Où pratiquer ? Si vous n'avez pas de chien, pas le matériel nécessaire ou si vous souhaitez pratiquer en groupe, vous pouvez vous rapprocher d'un musher lors de votre séjour à la montagne. Comptez environ 30 euros par personne pour une initiation. Voici quelques lieux dans lesquels un ou plusieurs mushers accompagnent les visiteurs sur des sorties cani randonnée :

  • Alpes du nord : Morillon, le Grand Massif (Haute-Savoie)
  • Alpes du sud : la haute vallée du Champsaur (Hautes-Alpes)
  • Pyrénées : Saint Lary Soulan (Hautes-Pyrénées)
  • Vosges : La Bresse (Vosges)
  • Jura : plateau de Lizon (Jura)
  • Massif central : massif du Sancy (Puy-de-Dôme)


La rando rail

La rando rail ou vélorail utilise une ancienne voie de chemin de fer aujourd'hui réaménagée pour emmener quatre personnes se promener dans la nature sur un engin léger. Deux d'entre elles doivent pédaler afin d'évoluer sur le parcours. Ce nouveau mode de randonnée est à la fois original et ludique. Il est particulièrement adapté aux familles et ne demande pas un grand investissement sportif.

Pour pratiquer, une tenue confortable suffit. Le prêt du véhicule (draisine) ainsi que l'accès au site sont à régler auprès du prestataire. Parcours à partir de 25 euros environ.

Où pratiquer ? Malheureusement, la montagne ne se prête pas beaucoup à l'installation de voies de chemins de fer. Pour les inconditionnels du rail et de la montagne, on peut toutefois noter :

  • Alpes du nord : Vélorail du Bugey (Ain)
  • Massif central : Vélorail de Pradelle (Haute-Loire), vélorail du Larzac (Aveyron) et vélorail du Cézallier (Cantal), vélorail en Bourbonnais (Allier)