Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / Débutant : s'équiper pour la randonnée

Débutant : s'équiper pour la randonnée

samedi 31 mars 2012, 18:30

équipement randonnée débutant

Une randonnée en montagne pendant l'été : il n'y a rien de tel pour s'oxygéner et admirer de beaux paysages. Toutefois, l'aventure ne s'improvise pas. En effet, pour que la balade ne tourne pas au calvaire, mieux vaut être bien équipé. Voici donc, à destination des débutants, tous les conseils en équipement et matériel pour la randonnée en montagne.

Les chaussures de randonnée

Aucun doute, les chaussures constituent le nerf de la guerre. Si on ne choisit pas un matériel adapté, on risque ampoules, chevilles tordues, pieds trempés et autres désagréments. Ainsi, s'il est un équipement dans lequel investir, c'est celui-ci. On peut trouver un matériel adapté à la petite randonnée et de qualité à partir de 60 euros la paire.

Quelles caractéristiques techniques exiger de ses chaussures ? Tout d'abord, un bon maintien des chevilles est essentiel. Les chaussures doivent donc être montantes et équipées d'une tige et de crochets. Ensuite, l'autre point important est l'imperméabilité. Qu'on mette le pied dans un ruisseau ou qu'on soit surpris par la pluie, il est préférable de garder les pieds au sec. Les chaussures doivent donc disposer de l'une des deux technologies suivantes : Gore-Tex®, la plus élaborée, ou Novadry. Elles garantissent imperméabilité et respirabilité. Enfin, on doit s'intéresser à la semelle. Celle-ci doit être équipée de crampons pour éviter les dérapages. Ceux-ci doivent mesurer 4mm au minimum.

Il est intéressant d'assortir les chaussures de plusieurs paires de chaussettes dédiées à la randonnée.

Une fois que les chaussures sont achetées, il est hors de question de les mettre dans un placard jusqu'au jour de la balade. Le risque d'ampoules est bien trop élevé ! Avant de partir en randonnée, il faut « faire » les chaussures à son pied. Il convient donc de les porter régulièrement.

Les vêtements

La tenue du randonneur est constituée de trois couches. La première doit être respirante. Il s'agit des sous-vêtements et du tee-shirt. Ils doivent facilement évacuer la transpiration et sécher pour éviter que le randonneur se refroidisse. On privilégie donc les matières en microfibres et matières synthétiques. Les dames choisiront un soutien-gorge confortable, de préférence un soutien-gorge de sport. La deuxième couche doit maintenir le randonneur au chaud. Arrivé en altitude, les températures peuvent vite baisser, même en plein mois d'août ! Un pull en polaire est le vêtement le plus approprié. Enfin, la troisième couche doit être imperméable et coupe-vent. Pour les petits budgets, l'intemporel k-way est le partenaire idéal. Pour les budgets plus confortables, les magasins de sport proposent une foule de vestes spécialement conçues pour la randonnée.

Quid du pantalon ? Le pantalon est à la fois première, deuxième et troisième couche. Il faut donc choisir un produit de qualité. Le mieux est d'opter pour un pantalon en toile avec une ceinture élastique. Le pantalon doit être privilégié au short ou au bermuda, à moins d'une chaleur accablante. En effet, il évitera au randonneur d'être gêné par le froid en altitude et protégera un peu ses jambes en cas de chute.

Pour finir, le randonneur doit compléter sa tenue d'une paire de lunettes de soleil et d'une casquette.

Le sac à dos

Indispensable pour la randonnée, le sac à dos doit être adapté à ce type de sport. Pour un maintien optimal, il doit comporter des sangles de compression, une sangle de poitrine et un système de rappels de charge. Un repose main est un plus. En outre, il doit être réglable en fonction de la morphologie du porteur et conçu dans une matière respirante.

On trouve des produits intéressants à partir de 30 euros.

Ensuite, il est impératif de se pencher sur le contenu du sac à dos. Le sac à dos ne doit pas être trop chargé pour éviter un poids désagréable mais doit tout de même accueillir le matériel de sécurité essentiel. Un modèle ayant une capacité comprise entre 40 et 70 litres semble intéressant pour une petite randonnée.

Il convient d'emporter, outre le pique-nique, suffisamment d'eau et des barres énergétiques. Ensuite, une trousse de premiers secours, à composer avec son pharmacien, est indispensable : crème solaire, pansements spécial ampoules, anti-venin, désinfectant, anti-inflammatoires, bandages, pince à épiler, crème anti-brûlures, etc. Pour finir, deux paquets de mouchoirs en papier, un couteau suisse, une couverture de survie, un sac en plastique et une carte IGN de la région visitée compléteront le contenu du sac à dos.

Une fois équipé, le randonneur débutant est prêt à se lancer dans l'aventure. La tenue ne fait néanmoins pas tout. Pour vivre une belle randonnée, il est indispensable de respecter ces derniers conseils : consulter la météo avant le départ, choisir un parcours balisé et fréquenté adapté à son niveau, etc.

Ceux qui randonnent avec des enfants peuvent trouver plus d'informations dans le dossier ​« Randonner avec des enfants ».