Col Galibier


Vous êtes ici : Accueil /La montagne en été / Le vélo / ​Les cols mythiques / Le col du Galibier

Le col du Galibier


Afficher Le col du Galibier sur une carte plus grande



Versant nord : Savoie, D902
Longueur : 33 km
Dénivelé : 1933m
Départ : Saint-Michel-de-Maurienne (712m)
Arrivée : col (2645m)
Pente moyenne : 7 %
Pente maximum : 14 %



Versant sud : Hautes-Alpes, D1091
Longueur : 37 km
Dénivelé : 1345m
Départ : Briançon (1300m)
Arrivée : col (2645m)
Pente moyenne : 4 %
Pente maximum : 12 %

Présentation du col

Le col du Galibier relie la Savoie aux Hautes-Alpes, les Alpes du nord aux Alpes du sud, Saint-Michel-de-Maurienne à Briançon ou au Bourg d'Oisans. Il est donc un passage incontournable pour les hommes et les marchandises depuis longtemps. C'est en 1911 que le Tour de France se lance pour la première fois à la conquête de ses pentes. Son franchissement est devenu aujourd'hui un rendez-vous traditionnel des amoureux de la Grande boucle.

Versant nord, le départ est donné à Saint-Michel-de-Maurienne, le long de la route départementale D902. Il faut d'abord grimper le col du Télégraphe (1570 mètres d'altitude) sur 11,5 km à 7,8% de moyenne. La descente vers Valloire (station de ski savoyarde) dure 5 kilomètres, avant l'ascension du col du Galibier. La pente est raide (surtout à partir du Plan Lachat), 7% en moyenne, avec un passage à 14% !. Lignes droites et lacets s'enchaînent. L'arrivée est jugée non pas au tunnel mais au bout de la route sur la gauche, à 2465 mètres d'altitude au bout de 35 kilomètres d'effort et souvent au milieu des congères.

Versant sud, la montée a la réputation d'être plus facile, voire même la plus facile des cols mythiques à plus de 2000 mètres d'altitude en France. Cela reste néanmoins une ascension à ne pas sous-estimer et qui n'est pas à la portée du cycliste et du sportif occasionnel. La montée peut s'effectuer soit au départ de Briançon via le Monêtier-les-Bains (versant sud-est), soit au départ du Bourg d'Oisans (en Isère, versant sud-ouest). En tout état de cause, il faut d'abord gravir le col du Lautaret (2058 mètres d'altitude) sur la D1091 puis le col du Galibier (D902). La pente moyenne est de 4% au départ de Briançon, avec tout de même les 7,5 derniers kilomètres d'ascension à 6,6% en moyenne (dont un passage à 12%).

Il ne faut pas oublier que le col du Galibier est fermé la majorité de l'année. Il ouvre vers juin après d'importants travaux de déneigement pour fermer en septembre.

​​ Hébergement