Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les dossiers & quiz / Les chemins de Compostelle

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

dernière mise à jour : vendredi 17 mai 2013, 10:20

Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle UNESCO

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle sont des itinéraires de marche situés en France et en Espagne. Pour les randonneurs, c'est l'occasion de cheminer sur des sentiers du Massif central et des Pyrénées afin de découvrir des itinéraires chargés d'Histoire et ponctués de chefs d'oeuvres de l'art roman. Pour les catholiques, ces parcours représentent un pèlerinage, menant à la tombe d'un apôtre.

Histoire religieuse

Parmi les douze apôtres du Christ, il y avait Jacques. Celui-ci partit vers l'Espagne pour évangéliser les populations. Il ne rencontra qu'un maigre succès et retourna à Jérusalem. Cependant, à sa mort, on le fit ensevelir en Galice. Le lieu de sa tombe porta le nom de Campus Stellae, qui devint plus tard Compostelle.
La tombe de Jacques fut découverte en l'an 800 et ce fut environ 200 ans plus tard que l'endroit prit une grande importance. Après la Reconquista, il devint un archevêché et un lieu de rendez-vous pour de nombreux catholiques. On vint beaucoup de France pour se recueillir sur les lieux où le corps d'un apôtre avait été mis en terre. Le phénomène prit tant d'envergure qu'on compila les textes s'y référant dans un document appelé le Codex Calixtinus.
Aujourd'hui, au delà de l'aspect religieux, les chemins de Saint-Jacques présentent un aspect humaniste, les marcheurs partageant des valeurs communes d'humilité, de tolérance, etc. Pour beaucoup, choisir les chemins de St Jacques, ce n'est pas faire le choix d'une randonnée quelconque. Certains tronçons et monuments ont d'ailleurs été classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco.
Les pèlerins portent souvent sur eux un carnet, leur permettant d'accéder à certaines réduction mais aussi de faire valider leur démarche. Appelé également créanciale, il permet d'obtenir la Compostela.

Itinéraires

Il existe quatre itinéraires historiques : l'un à partir de Paris, un autre à partir de Vélezay, un autre à partir du Puy en Velay et le dernier à partir d'Arles. Tous se rejoignent dans les Pyrénées et partent ensuite en une seule voie vers la ville de Santiago de Compostela. Il existe toutefois de nombreuses variantes, étendant leurs tracé sur les terres et les mers européennes.
Du côté français, on privilégie souvent le chemin qui a pour point de départ Le Puy en Velay. En effet, il est balisé en sentier de grande randonnée : le GR 65. Toutefois, pour chacun des itinéraires, on trouve des guides spécialisés. Du côté espagnol, c'est le camino francès qui est très fréquenté.

Infos pratiques

Il n'est évidemment pas obligatoire de réaliser la randonnée dans son ensemble, on peut ne découvrir que des tronçons des sentiers. Pour les pèlerins, il est toutefois nécessaire d'avoir parcouru les cents derniers kilomètres à pied pour obtenir la Compostela.
Beaucoup de chemins sont balisés et régulièrement ponctués de lieux à visiter et d'hébergements. On notera que, si la marche est le moyen de découverte dédié, certains choisissent le vélo. On croise aussi des chevaux ou des ânes sur les chemins. Enfin, d'autres moyens de locomotion ont été créés pour cette pratique : poussette, chaise roulante, etc.
Les pèlerins ou randonneurs doivent s'équiper pour leur périple et respecter les règles habituelles de sécurité. Avoir de bonnes chaussure, une carte et un guide, vérifier la météo, ne pas présumer de ses forces, emporter suffisamment d'eau et de vivres, etc.

Randonnée historique, les chemins de Saint Jacques de Compostelle sont ouverts à tous. Ils permettent de découvrir les paysages des Pyrénées et du Massif central avec un autre regard.