Vous êtes ici : Accueil / S'informer / Les dossiers & quiz / La garantie neige

La garantie neige

montagne neige

(mardi 18 octobre 2011, 14:15)

La garantie neige est une assurance proposée ou offerte aux vacanciers pratiquant les sports d'hiver. Elle les couvre en cas de manque ou d'excès de neige dans la station.
Depuis quelques années, l'option se développe. Elle est destinée à encourager les skieurs et snowboarders à prendre des offres de première minute ou early booking, sans se soucier des conditions d'enneigement quelques mois plus tard.

Qui peut proposer la garantie neige et pour quels séjours ?

La garantie neige est généralement mise en place par les voyagistes (agence de voyage, agence de location, club de vacances, site de réservation d'hôtels sur Internet, etc.) ou même les stations, via leur centrale de réservation.
L'assurance neige garantie est donc valable sur les séjours, les locations et les forfaits.
Les assureurs demandent cependant à ce que quelques conditions ayant trait à la station et au séjour soient respectées. Ainsi, la garantie ne peut jouer que pour les stations situées à une altitude supérieure à 1 200 mètres. En outre, le séjour doit être d'une durée minimale, souvent 7 nuits, et la date de départ doit être comprise entre le troisième dimanche de décembre et le deuxième dimanche d'avril. La période de réservation peut également être imposée, par exemple avant le 5 décembre.

Peut-on annuler son voyage ?

Le voyage peut-être annulé et remboursé, hors frais de dossiers et éventuellement franchise, sous conditions.
Le manque de neige est caractérisé par la fermeture de plus de 66 % des remontées mécaniques pendant deux jours consécutifs, dans les cinq jours précédents le départ.
L'excès de neige est caractérisé par l'impossibilité d'accéder à son lieu de séjour, que ce soit par la route, le rail ou les airs. En effet, l'excès de neige et la météo doivent rendre les conditions de circulation si difficiles que se rendre en voiture, en train ou en avion dans la station est impossible.
Le montant du remboursement est généralement limité à 1 000 euros par personne et 8 000 euros par sinistre. Attention donc, si les séjours ont coûté plus cher.

Peut-on obtenir un remboursement partiel de son séjour ?

Les personnes qui ont mal profité de leur séjour à cause d'un manque de neige peuvent obtenir le remboursement partiel de la prestation. Le pourcentage exact dépend de la garantie souscrite, les vacanciers peuvent espérer jusqu'à 50 %.
Pour pouvoir être dédommagé, il faut généralement que les remontées mécaniques présentent un taux de fermeture supérieur à 75 % pendant le séjour. Parfois, il est même exigé que les forfaits n'aient pas été utilisés.
Certaines stations imaginent des formules de dédommagement différentes. Par exemple, Val Thorens offre une journée de ski à ceux qui peuvent démontrer qu'une station en Europe propose plus de pistes ouvertes, malgré le manque d'enneigement (offre soumise à conditions : early booking, séjour de 7 nuits, etc.).

Comment faire jouer la garantie neige ?

Si les taux d'ouverture des pistes et les délais semblent ouvrir les droits à la garantie, les vacanciers doivent contacter le voyagiste, la station ou l'assureur dans les meilleurs délais afin de connaître avec exactitude les conditions de garantie et la procédure à mettre en œuvre. En effet, la compagnie d'assurance doit être officiellement prévenue dans les cinq jours suivant le sinistre. Il est donc important de réagir vite.
Cette communication doit s'effectuer pour courrier recommandé avec accusé de réception. La lettre décrivant le problème et les revendications doit être accompagnée de diverses pièces : justificatifs confirmant le défaut ou l'excès de neige (attestation gendarmerie ou station, photo du tableau d'ouverture des pistes, capture d'écran du site internet de la station, etc.), copie de la facture du séjour, etc.

​Attention, les éléments ci-dessus ne sont que les exemples les plus fréquemment rencontrés. Ils permettent de comprendre le mécanisme de la garantie neige. Chaque contrat d'assurance est en effet unique et contient des éléments qui lui sont propres : taux d'ouverture des pistes, durée du séjour, exclusions de garantie, etc. Par conséquent, pour connaître l'étendue de sa couverture en cas de manque de neige ou d'excès, il est essentiel de se reporter à son contrat et / ou de contacter son voyagiste.

La garantie neige, surtout lorsqu'elle est offerte, confère une sécurité et une sérénité aux vacanciers. A titre d'ouverture, on peut préciser que depuis deux ans, la garantie soleil a été lancée sur le marché pour les séjours d'été.